Chroniques·cinéma

Valerian et la cité des mille planètes

Untitled

Résultat de recherche d'images pour

Fiche technique:

Date de sortie: 26 juillet 2017 (2h 18min)
De: Luc Besson
Avec: Dane DeHaan, Cara Delevingne, Clive Owen
 
Résumé (merci allociné)
 
 Au 28ème siècle, Valérian et Laureline forment une équipe d’agents spatio-temporels chargés de maintenir l’ordre dans les territoires humains. Mandaté par le Ministre de la Défense, le duo part en mission sur l’extraordinaire cité intergalactique Alpha – une métropole en constante expansion où des espèces venues de l’univers tout entier ont convergé au fil des siècles pour partager leurs connaissances, leur savoir-faire et leur culture. Un mystère se cache au cœur d’Alpha, une force obscure qui menace l’existence paisible de la Cité des Mille Planètes. Valérian et Laureline vont devoir engager une course contre la montre pour identifier la terrible menace et sauvegarder non seulement Alpha, mais l’avenir de l’univers.
 

 Mon avis: 

 
 
Récemment j’ai été voir le nouveau film de Luc Besson, le tant attendu Valerian et la cité des mille planètes. Malheureusement, ce film a été une énorme déception et je vais vous expliquer pourquoi.
 
  • Points positifs (il y en a peu)

* L’esthétique : Les effets spéciaux, les couleurs, les plans, les mouvements de caméras rendent le film visuellement superbe. Il faudrait être complètement stupide pour dire l’inverse ! Pour moi, c’est un des plus beaux films de ces derniers temps, visuellement parlant. Je n’ai qu’un seul regret, ne pas l’avoir vu en 3D et si vous, vous en avez l’occasion faites-le.

*L’humour : Quelques touches d’humour ponctuent le film et m’ont fait de temps en temps sourire. Je pense notamment à trois personnages sympathiques et dont je regrette qu’ils n’aient pas eu plus de place dans ce film.

  • Points négatifs

*Cara Delevingne : Elle est à elle toute seule le plus gros point faible du film. Un jeu d’acteur inexistant, aucune expression du visage, une démarche de podium, Cara Delevingne prouve que sa place n’est définitivement pas au cinéma. Non que cela soit surprenant…

* Le casting principal : Là encore, les deux acteurs (Dane DeHaan et Cara Delevingne) n’ont aucune alchimie entre eux. Leurs interactions froides, robotiques, mécaniques sont douloureuses à voir à l’écran. Cela ferait presque concurrence à l’alchimie (inexistante) entre les deux acteurs de 50 nuances de Grey. Ça me fait mal de le dire croyez-moi…

* Un scénario ? Je me demande si l’esthétique du film n’est finalement pas un piège pour que le spectateur ne remarque pas le vide scénaristique intergalactique (pour rester dans le thème) de ce film… Si vous me demandiez de résumé Valerian j’en serai incapable. Pour moi, ce film n’est qu’une succession de moment sans véritable fil conducteur, ce que je regrette parce qu’il avait un vrai potentiel.

Pour conclure cet avis qui n’engage que moi, je dirai que Valerian est une vraie déception… Toutefois ce film vaut le détour ne serait-ce que pour les l’esthetique qui est le vrai (le seul ?) gros point fort de film.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s