Non classé

L’honneur de Preston de Mia Sheridan

Untitled (2)

l-honneur-de-preston-999278-264-432

Résumé: Ils étaient deux frères –des jumeaux– je les aimais tous les deux, mais mon âme n’appartenait qu’à l’un d’entre eux.

Toute sa vie durant, Annalia Del Valle a aimé Preston Sawyer. Elle a grandi dans une cabane dans Central Valley en Californie, mais a découvert la liberté, dans la ferme Sawyer vosine et auprès des garçons qui étaient ses seuls amis.

Preston est amoureux de Annalia depuis son enfance. Il a réussi à le lui cacher jusqu’ à ce que leurs mondes – comme leurs corps– sont entrés en collision par une chaude nuit d’été. Une nuit qui va bouleverser leur vie pour toujours.

Après avoir disparu corps et âme pendant six mois Annalia est de retour en ville. Si Preston a échappé à son désespoir amoureux, son sens de l’honneur et sa fierté parviendront-t-ils à le retenir à nouveau, lorsque, l’objet de son désir de toujours, est de retour.

Comment fait-on pour dépasser les blessures du passé ? Réparer L’irréparable ?

Mon avis

Mia Sheridan et moi, c’est une relation un peu compliquée. Archer’s Voice avait été un coup de coeur absolu, la duologie Leo avait été agréable mais sans plus et La promesse une grosse déception. C’est donc avec une légère appréhension que je me suis lancée dans L’honneur de Preston. Verdict ? C’est bien, vraiment vraiment très bien. Mais il n’égale pas Archer’s Voice pour moi.

C’est vrai qu’en lisant le résumé, on peut s’attendre à quelque chose de très gnangnan- et un peu cliché. Mais l’histoire est bien plus complexe qu’elle n’y paraît. Les thèmes abordés sont intéressants: on parle notamment de la gémellité, du deuil, de la différence de classe sociale et de l’immigration. Des thèmes qui visiblement n’ont pas grand chose à voir entre eux mais qui sont ici abordés avec justesse. Le récit est maîtrisé de A à Z, avec très peu de longueurs et des révélations qui font que le récit devient pesant par moment tellement ce qu’on apprend est lourd de conséquences. La plume de Mia Sheridan est jolie et tout en émotion: on ressent vraiment ce que les personnages ressentent.

La construction du récit est sympa aussi. J’ai aimé le principe de remonter dans le temps pour comprendre la situation et les l’histoire des personnages. Même si du coup par moment, on a l’impression que certain passage dans le présent sont un peu inutiles et pas toujours bien amené. 

Pour les personnages, j’ai adoré le personnage d’Annalia (Lia). Même si au début j’ai eu du mal à accrocher avec elle. Je ne comprenais pas pourquoi elle avait quitté la ville, je trouvais sa raison complètement incompréhensible.  C’est une fille qui est simple. Elle ne se prend pas la tête, prend les choses comme elles viennent. Ce que j’ai aimé aussi avec ce personnage, c’est qu’à aucun moment, elle ne se justifie sur les décisions qu’elle à prise et elle essaye de devenir meilleure. Elle est consciente de ses erreurs. C’est une fille forte, en évolution constante. Du coup Preston est plus effacé face à un personnage comme ça et j’ai eu plus de mal à m’attacher à lui. Il est assez secret et j’ai eu plusieurs fois envie de le secouer.

Pour finir, ce livre est une belle surprise et je vous le conseil si vous recherchez une histoire qui aborde des thèmes intéressants et pas souvent exploités. En revanche, je dois avouer que ce n’est pas la lecture idéale si vous cherchez un lecture sans prise de tête… Sur ce, je vous souhaite de bonne lecture et on se retrouve bientôt pour un prochain article !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s